Chargement en cours

Pourquoi chez PUR etc. on a arrêté d’utiliser du plastique végétal « biodégradable » ?

Publié le lundi 7 septembre | #Zéro Déchet

En 2014, dans notre volonté de limiter toujours plus notre impact sur l’environnement, nous avons décidé de passer tous nos couverts, pailles et gobelets jetables pour la vente à emporter et la livraison en plastique végétal, et donc non issu de la pétrochimie. Des plastiques dits « biodégradables », « compostables » ou encore « biosourcés ». Nous avons donc remplacé toute notre vaisselle jetable PET en PLA en acceptant de payer entre 15 et 30% plus cher ces nouveaux emballages dits écologiques.

Précisons que pour les consommations sur place, nous avons toujours utilisé de la vaisselle lavable et réutilisable, et que depuis 2012, nos plats et desserts sont eux présentés dans nos bocaux en verre réutilisables et consignés en vente à emporter.

Seulement, quelques années après, nous nous sommes rendu compte que ces plastiques végétaux n’étaient pas aussi écologiques et vertueux qu’on pouvait nous le laisser entendre à tous les niveaux : industriel, gouvernement …

 

En deux points :

- La matière première

Pour faire du plastique végétal il faut … des végétaux ! Le plus souvent du maïs ou de la canne à sucre. Et autant vous dire qu’il en faut beaucoup et que dans quasiment tous les cas, il s’agit de production conventionnelle (et pas biologique par exemple) utilisant engrais, pesticides et eau à gogo pour avoir le plus de rendement possible. D’autant que cela ne sera pas mangé pas alors pourquoi s’en priver. Vous pouvez imaginer les impacts sur les sols, les sources d’eau à proximité, la faune cohabitante …

Aussi, les terres utilisées pour produire ce plastique végétal le sont au détriment de la production alimentaire, alors que rappelons-le, beaucoup gens meurent encore de la faim de nos jours !

Il faut aussi prendre compte que ces monocultures demandent de la place, le risque de défrichement et de déforestation dans certains pays est donc très grands.

Enfin, souvent, ces plastiques « biosourcés » viennent de l’autre bout du monde (Chine notamment).

- Le déchet

Contrairement à ce que nous pouvons penser, le plastique « biodégradable » est rarement "biodégradé". La plastique PLA par exemple, le plus répandu dans les emballages jetables, est lui uniquement compostable en milieu industriel. Si vous le jetez dans la nature, il est prouvé qu’il mettra plus de temps à se dégrader qu’un plastique PET… Pourtant on n'en parle pas beaucoup !

De plus, ces bioplastiques, s’ils ne sont pas traités dans une poubelle puis une filière spécifique de compostage industriel, et qu’ils se retrouvent dans nos poubelles jaune de tri, ne sont pas encore gérés par les chaînes classiques de tri et de recyclage. Ils vont donc finir incinérés. Aucun intérêt.

 
Oui, il existe des plastiques végétaux réellement compostables en milieu naturel, mais objectivement, ils sont encore largement moins répandus que les autres malheureusement. Notamment car souvent ils ne possèdent pas les caractéristiques leur permettant de répondre au besoin de durabilité, de résistance et d’hygiène que les plastiques de type PET ou PLA ont.

 

Alors forcement, après avoir découvert tout cela, il était impossible pour PUR etc. de continuer à utiliser ce plastique PLA.

Nous avons donc décidé courant 2019 de tout simplement supprimer (presque) toute notre vaisselle et nos emballages jetables et d’utiliser le même principe que pour nos bocaux : du lavable et du réutilisable.

Aujourd’hui,

- Nous n’utilisons plus de gobelets jetables pour nos jus frais et boissons chaudes en vente à emporter et livraison, mais des bocaux en verre réutilisable et consignés ;

- Nous ne distribuons plus de paille et de couverts jetables. Nous vendons (et offrons dans certains cas) des alternatives réutilisables : paille en verre, Georgette inox (couvert 4 en 1) … ;

- Nous proposons des sac cabas réutilisables ;

- Et pour tout ce qui reste jetable (petits sacs à pâtisserie et serviettes) nous utilisons du papier et carton recyclé, compostable, non blanchi et issu de forêts gérées ;

- Enfin, nous incitons nos clients à réutiliser nos ou leurs emballages en leur accordant une remise de 10 centimes pour la réutilisation d’un gobelet ou d’un sac à chaque passage en caisse.


Pour PUR etc., changer le monde à coups de fourchette passe par arrêter d’utiliser des fourchettes ou gobelets à usage unique - même en plastique écolobiodégrable - puis les jeter à la poubelle, car rien dans ce geste ne prend en compte la matière, l’énergie, et le temps qu’il a fallu pour les créer et qu’il faudra pour les détruire.

Petite vidéo percutante pour illustrer cette dernière phrase !

 

 

Plus d’infos sur les plastiques végétaux ici :

https://www.franceinter.fr/environnement/le-nouveau-plastique-vegetal-est-il-bon-pour-la-nature

https://www.ecoconso.be/fr/content/les-bioplastiques-sont-ils-vraiment-ecologiques

 

#Zéro Déchet #Changer le Monde
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX