Chargement en cours

Poulehouse

Publié le jeudi 25 juin | #On aime

Pourquoi nous avons choisi les œufs Poulehouse dans nos brunchs ?

Bien que beaucoup de particuliers comme vous et nous fassent le choix de privilégier des œufs bio ou plein air, beaucoup de restaurants et la plupart des industriels qui en utilisent dans les desserts, biscuits, pâtes etc. continuent de privilégier les oeufs les moins chers, et c’est pourquoi les élevages en batterie dans des conditions abominables existent encore en grand nombre, avec le soutien affirmé du gouvernement et malgré une opinion publique défavorable.

Chez PUR, nous pensons depuis toujours que les professionnels ont des responsabilités morales à assumer et nous voulons prendre les devants sans attendre les lois qui ne viennent pas, et sensibiliser nos clients avec des recettes 100% végétales (sans œufs), et pour nos brunchs, en proposant des œufs Poulehouse, ceux qui "ne tuent pas la poule".

 

Poulehouse agit de 2 manières :

Sur le bien être des poules 🐔

Les poules pondeuses ne portent ce nom que jusqu’à ce qu’elles ne pondent plus assez vite, épuisées (à 18 mois environ, malgré une espérance de vie de 6 ans) et sont ensuite envoyées à l’abattoir pour plus de rentabilité. Poulehouse propose un nouveau modèle dans lequel se propose d’« adopter » ces poules moins « performantes » sont gardées jusqu’à leur mort naturelle pour les laisser pondre et pondent à leur rythme, dans des élevages bio ou plein air.

Nous avons sélectionné la gamme bio.

Le prix de l’œuf bio Poulehouse est d’environ 1€ pièce 🥚. C’est bien plus cher que les œufs bio « standards »… tout en étant le prix raisonnable pour une matière première d’origine animale (ne faudrait-il pas plutôt dire que les autres œufs ne sont pas assez chers pour garantir des conditions de vie décentes à celles qui les fabriquent ?)

 

Sur le bien-être des poussins 🐣

Pour faire des œufs, il faut une poule pondeuse (ou l’inverse ? On ne saura jamais !), et donc d’abord un poussin qui deviendra poule. Or bio ou pas, 50% des poussins sont des futurs coqs : tous ces poussins mâles trop choupinous, à peine sortis de leurs coquilles, sont considérés comme inutiles donc broyés vivants ou étouffés dans des sacs poubelles, sans aucune considération pour leur joie de voir la lumière du jour.

Poulehouse a développé une méthode pour « sexer » les œufs (différencier les mâles des femelles). Cette technique permet donc de séparer les embryons de mâles des embryons femelles avant leur développement, après 9 jours de couvaison (ils sont alors encore incapables d’interpréter la douleur). Les mâles seront transformés en sous-produits animaux et les femelles remises en couvaison pour les transformer ou les détruire bien avant leur naissance. C’est déjà un progrès !

L’œuf Poulehouse est pour nous un produit d’exception que nous sommes fiers de proposer dans nos jolies verrines. C’est la raison pour laquelle il n’est pas proposé « à volonté » sur les buffets de nos brunchs.

Les oeufs Poulehouse sont distribués notamment dans les Biocoop et mais aussi d’autres supermarchés non bio. 🥚

#On aime #Changer le Monde

Notice: Undefined property: articledatepuretc::$fichiersjoints in /var/www/saezam-clients/puretc2019/www/template/modele1/classes/articledatepuretc.php on line 215
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX